Retour au blog

3 idées reçues sur le libertinage

Swingr - 3 idées reçues sur le libertinage

On parle de plus en plus du libertinage, sauf que bien souvent les gens ne savent pas exactement quelle est cette pratique qui séduit de plus en plus de françaises et français. De nombreuses idées reçues traversent alors l’esprit des français. A commencer par « être libertin, c’est avoir des pratiques SM ». La réponse est non. Le libertinage n’est pas synonyme de fouets, menottes et tendances SM. Il n’y a pas forcément un rapport de domination et de soumission. La plupart des libertins pratiquent une sexualité classique. Seulement, ils partagent des moments intimes avec d’autres personnes et/ou d’autres couples : échangisme, mélangisme, triolisme, etc. Ne sont pas des pratiques SM. « Ce sont les hommes qui embarquent leur femme dans le monde du libertinage ». Non ! Il n’y a pas plus d’hommes qui entraînent leur femme dans ce monde. Certaines femmes initient alors leur partenaire au libertinage. Il y a autant de femmes que d’hommes qui font le premier pas de demander à leur partenaire. « Les libertins sont bisexuels ». Non plus. Tous les libertins ne sont pas bisexuels. Dans le monde libertin, il n’y a pas forcément de relations homosexuelles entre des femmes et des hommes. La liberté du libertinage est de partager avec les autres.