Retour au blog

Le sexe à plusieurs… c’est pas si compliqué !

Swingr - Le sexe à plusieurs… c’est pas si compliqué !

Il n’est pas forcément facile de faire le premier pas quand on parle de sexe à 3, 4, 5, 6 voire plus. Mais dans un couple, quand on parle de libertinage, il faut aussi se fixer certaines règles sur les envies de chacun. On demande alors ce que l’autre a envie de faire. Le libertinage n’est cependant pas réduit à des couples qui s’échangent. On peut très bien être célibataire et libertins. Après tout, les couples recherchent aussi des hommes seuls ou des femmes seules. Mais comment faire dès que l’on dépasse un certain nombre ? A trois ça va. Le fameux triolisme qui fait fantasmer. Même si ce n’est pas toujours facile de trouver la bonne configuration (deux hommes une femme, deux femmes un homme), ce genre de pratique est courante mais si l’on a envie de plus, alors les pratiques changent et les noms aussi. Notamment à quatre où l’on parle souvent de l’échangisme. Les couples s’échangent, s’entremêlent et partagent des moments ensemble. Le candaulisme, le côte-à-côtisme, le mélangisme, etc. Tout ce vocabulaire pour parler de sexe à quatre ou plus ? Oui. Car ces pratiques sont toutes très différentes les unes des autres. Notamment le mélangisme qui implique généralement deux couples qui échangent tout sauf la pénétration (ni anale, ni vaginale). Il ne faut donc pas toujours penser que dans le monde libertin tout le monde pratique tout, ou la même chose que ce que vous recherchez. Et c’est aussi ce qui pimente les choses, chercher ce dont on a envie. Au delà des cinq participants, on peut parler d’orgie ou de gang bang. Cela départ des pratiques et surtout de ce que les autres recherchent réellement. Une fois de plus, le libertinage et le sexe à plusieurs c’est avant tout un échange afin de connaître les goûts de chacun. Ce serait dommage de ne pas donner de plaisirs à certains. Le but est de s’amuser non ?